Articles a la une

Derniers commentaires
test

Fire Emblem Three Houses

Fire Emblem Three Houses est le nouvel opus de la célèbre série de Nintendo. Il s’agit d’un Tactical-RPG développé par Intelligent Systems et Koei Tecmo Games et édité par Nintendo, et sorti sur Nintendo Switch le 26 juillet 2019. Au vu du succès des précédents épisodes sortis sur 3DS, Three Houses va-t-il réussir à être aussi bon voire meilleur que ces prédécesseurs ?

Merci à Vautour013 pour ce test ! Vous pouvez le retrouver sur sa chaîne YouTube ainsi que sur sa page Facebook !

Histoire

Vous incarnez l’enfant de Jeralt, un garçon ou une fille selon votre choix. Votre père est un mercenaire, tout comme vous. Après une nuit agitée, au cours de laquelle vous rencontrez la mystérieuse Sothis, vous devrez aider les héritiers des trois principales forces de Fódlan à vaincre les bandits qui les poursuivent. Suite à cette bataille, vous les escortez jusqu’au monastère de Garreg Mach. Comme vous avez fait bonne impression pendant les combats, on vous propose un poste d’enseignant et vous serez chargé de gérer une des trois factions au choix, à savoir l’Empire d’Adrestia, le Saint Royaume de Faerghus et l’Alliance de Leicester. Ces trois royaumes sont dans une paix toute relative, et respectent les décisions et les enseignements de l’église de Seiros, puissante organisation religieuse dirigée par l’archevêque Dame Rhea et chargée de gérer le culte de la déesse Seiros mais aussi les querelles pouvant survenir entre les différentes nations.

Fire Emblem est une série de Tactical-RPG créée par Shouzou Kaga, de chez Intelligent Systems, et éditée par Nintendo. Le premier épisode est sorti en 1990 sur NES uniquement au Japon. Il faudra attendre le septième épisode pour avoir droit à une sortie internationale, sur GameBoy Advance en 2004 (2003 au Japon) et sous le nom simple de Fire Emblem (Fire Emblem 7 : Rekka no Ken). Parmi les titres récents à avoir eu un très bon succès, on peut citer les épisodes Awakening et Fates sur 3DS. La série est réputée pour avoir posé les bases du genre mais aussi à cause de sa difficulté puisque lorsqu’un personnage meurt au combat, il est perdu pour tout le jeu. Bien évidemment, cette fonctionnalité est désormais une option, rendant le jeu accessible à un plus grand nombre.

Gameplay

Fire Emblem Three Houses est un Tactical-RPG. Vous devrez choisir les unités que vous souhaitez voir sur le champ de bataille, et éventuellement les placer dans un espace prévu à cet effet. Chaque unité dispose d’un nombre de cases de mouvement donné, ainsi nous pourrons au maximum avancer de ce nombre-là. Certaines cases permettent d’obtenir des bonus, tels que de la défense supplémentaire, du soin au début du prochain tour ou une augmentation d’une statistique. Il sera important d’utiliser ces lieux correctement car l’adversaire peut aussi en profiter.

Une fois l’unité déplacée, elle pourra, si elle est à portée, attaquer un ennemi. Ce pourra être via une arme au corps à corps (épée, lance, hache), ou une arme à distance (arc, magie). Il est à noter que les développeurs ont décidé de ne plus utiliser le système du triangle des armes, un équivalent du shifumi, afin de rendre le jeu plus réaliste (je vous invite à lire cette interview pour avoir plus de détails). Avant de valider l’attaque, le joueur aura un résumé indiquant la probabilité que l’attaque réussisse, des dégâts qu’il va provoquer et de ceux qu’il va subir. La puissance des attaques dépend bien sûr du niveau du personnage et de ses statistiques (force par exemple), mais aussi de la catégorie d’arme utilisée. Une épée de catégorie B fera bien plus de dégâts qu’une de catégorie E, mais elle sera en revanche moins précise. Il faudra aussi faire attention à l’usure des armes, lorsque la jauge de durabilité arrive à zéro, elle casse. En plus des attaques classiques, chaque personnage aura des capacités. Ce sont de puissantes attaques mais qui usent beaucoup plus l’arme utilisée. Il y a également des attaques en chaînes, s’exécutant lorsqu’un allié est à portée d’attaque de l’ennemi ciblé. Il faudra compter aussi sur les affinités entre les personnages pour augmenter la puissance de tout ça. Pour finir sur le système de combat, il faut parler du système d’escouades. Dans FE Three Houses, il est possible d’attacher une escouade à un personnage, lui donnant des bonus de statistiques (selon l’escouade) mais aussi l’option “Tactique”, une attaque dévastatrice avec l’escouade et pouvant donner de gros malus à l’adversaire ciblé.

Si vous avez raté votre coup, sachez qu’il existe la fonction “Impulsion Divine”, vous permettant de légèrement remonter dans le temps et changer une action. Ceci est accessible via la touche ZL.

Le jeu ne se résume pas qu’à enchaîner des combats, il y a aussi toute une partie gestion des étudiants, car pour rappel le héros est mercenaire/enseignant. L’évolution de la partie se fait dans le monastère de Garreg Mach au fil des jours. S’il n’y a pas d’événement particulier, le jour est zappé, sinon il y aura une action à faire, comme offrir des fleurs ou du thé pour un anniversaire (renforce les liens entre les personnages), donner des cours pour améliorer les compétences de vos élèves, assigner deux étudiants à une tâche d’entretien du monastère… Le dimanche sera l’occasion de plusieurs choses. Tout d’abord, on pourra arpenter le monastère comme on le souhaite (sous réserve d’avoir débloquer l’accès à certaines zones) via l’option “Quartier Libre” et ainsi participer à diverses activités : jardinage, pêche, partager un repas, participer à un tournoi, s’entrainer avec d’autres enseignants, chanter dans la chorale, remplir des quêtes, discuter avec les PNJ et éventuellement leur rendre des objets trouvés leur appartenant… Certaines de ces activités requièrent des points d’activités, limités selon votre niveau d’enseignant, ce dernier augmentant en remplissant les quêtes par exemple. Enfin, le monastère dispose de commerces et d’une forge, nécessaire pour réparer les armes ou reforger les armes rouillées trouvées sur le champ de bataille.

Les autres options disponibles sont “Séminaire” (donne un cours spécial), “Bataille” (escarmouche pour augmenter le niveau des personnages ou combat faisant avancer ‘intrigue) et “Se reposer”. Vous aurez enfin un raccourci pour le marché et donc faire vos emplettes, d’un autre pour faire passer les certificats aux personnages (il s’agit du changement de classe) et enfin d’un bouton “Passer” pour tout simplement faire progresser l’histoire.

Pour finir, le monastère dispose également d’un lieu pour utiliser les amiibos. Ici, rien de bien folichon puisqu’ils ne donneront juste accès qu’à des objets à ramasser.

Technique

Fire Emblem Three Houses est un jeu entièrement en 3D. Si la carte tactique est en vue isométrique, le reste est en full 3D. Le titre bénéficie d’un cel-shading de très bonne qualité, donnant l’impression de se balader dans un animé japonais. Si l’anti-aliasing n’est pas parfait, l’image reste tout de même très belle. Le jeu tourne en 30 images par seconde, que ce soit en mode TV ou en mode portable.

Un Fire Emblem a toujours une très bonne OST. Three Houses ne fait pas mentir cette réputation, avec des pistes sonores de qualité et des thèmes qui resteront dans les mémoires. Côté doublage, on aura le choix entre les voix anglais ou japonaises. Les cinématiques et les musiques débloquées seront également accessible via l’écran titre du jeu.

Three Houses dispose d’une traduction dans plusieurs langues européennes dont le français bien évidemment. Le seul point faible est la petitesse de la police de caractères, particulièrement en mode portable où certains écrans nécessitent de rapprocher l’écran voire de beaucoup forcer pour pouvoir tout lire.

Le jeu est compatible avec les amiibos et dispose d’un mode en ligne, permettant de récupérer des objets sur le champ de bataille, d’échanger des personnages et de savoir quelles sont les options les plus fréquemment sélectionnées le dimanche au monastère.

À noter qu’un Season Pass est d’ores-et-déjà disponible et qu’il ajoutera entre autres des escarmouches et des chapitres à l’histoire (cette partie est prévue pour 2020).

Conclusion

Fire Emblem Three Houses est un excellent jeu, comme ses prédécesseurs. Il dispose d’un scénario fourni, de personnages ayant tous un background et un caractère bien différent et surtout d’une tonne d’activités annexes aux combats. Avec trois maisons, vous aurez trois scénarios et il vous faudra une bonne cinquantaine d’heures de jeu pour en venir à bout. Un must have pour les amateurs du genre ! Il est disponible en version cartouche ou eshop pour 59,99€ et nécessitera 11Go d’espace mémoire. Le Season Pass quant à lui coûte 24,99€.

Les notes de la redaction
Les points positifs
  • Un bon scénario
  • Direction artistique, musiques
  • Une pléthore d’activités
Les points negatifs
  • Textes un peu trop petits
  • Mode en ligne un peu maigre (pas de versus)

Une réponse à “Fire Emblem Three Houses

  1. C’est un excellent fire emblem j’ai fini un seul scénario pour le moment celui avec claude, et commencé celui avec Dimitri. Avec un scénario assez palpitant pour toujours avoir envie de voir la suite c’est bien sympathique l’école une belle nouveauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *