Dofus – Tome 11 (Manga Double)

Dofus est un manga édité chez Ankama. Il s’agit d’une version Double tome dont le premier est paru le 07 février 2020. Dans celui-ci, on trouve Tot au scénario et Ancestral Z au dessin (et assisté par Mojo), comme depuis le premier volume de la saga. Il s’agit de (re)découvrir les tomes 21 et 22 du manga DOFUS dans une réédition enrichie !

Dofus - Tome 11

Synopsis

En quête du Dofus Turquoise, Arty, Lily, Vil Smisse, Ejipe, Dodge et Goultard arrivent enfin dans les montagnes. Mais ils vont devoir faire face à un village d’humains-loups. Arriveront-ils à s’en sortir grâce aux méthodes pacifistes de Lily ? Rien n’est moins sûr…

Dofus

Petite histoire de Dofus

Dofus est une BD humoristique inspirée de l’univers du jeu vidéo en ligne du même nom. Apparue pour la première fois en décembre 2005, elle est scénarisée par Tot (l’un des fondateurs d’Ankama et le réalisateur de Wakfu) et dessinée par Ancestral-Z, Brunowaro et Mojojojo.

Malgré son origine française, elle est loin des standards du genre car c’est un Manfra, c’est-à-dire une BD noir et blanc qui reprend le format poche des mangas. Cependant, les auteurs n’ont pas poussé le vice jusqu’à inverser le sens de lecture.

Comme pour le jeu vidéo Dofus, l’influence nippone est d’ailleurs clairement assumée, car de très nombreuses références sont faites aux mangas à travers le style ou des clins d’œil à d’autres œuvres. Cependant, les auteurs ne se limitent pas au Japon, on trouve aussi quelques allusions à des œuvres européennes ou américaines, principalement des dessins animés des années 80 à 90.

Source: Merci OTAKIA pour toutes ces informations.

À la quête des Dofus

Dans ce tome 11 de DOFUS, “Peur sur le village” et “les Merveilleuses Cités Gores”, on retrouve l’équipe d’Alty avec Lily, Vil Smisse et les Goultard qui sont les héros d’Amakna. Sans oublier leurs ennemis, avec Katar et Léthaline mais aussi le Cornu Mollu.

Nos héros partent à la recherche du Dofus Turquoise grâce aux informations fournies par le roi Clustus. Celui-ci serait alors caché dans des montagnes. Depuis le départ de la Barake de Noir Jack, Vil Smisse est complètement obsédé par les saucisses. Lily va demander aux autres membres de l’équipe de l’aider à gérer sa dépendance, sauf que lors du campement, ils vont faire la rencontre d’un énorme Mulou. L’obsession de Vil Smisse pour les saucisses sauvera la vie de ses compagnons et cela aura un impact bien plus important qu’ils découvriront plus tard. Après avoir atteint les montagnes, ils vont tomber sur des géants qui sont en réalité d’autres Mulou. Alors que Alty et son équipe auraient dû se faire dévorer, ils vont s’en tirer d’une façon assez particulière grâce à l’énorme festin qu’ils ont fait quelques heures auparavant, et ils repartiront en plus avec une belle surprise.

Dofus - Tome 11 - Vil Smisse obsession saucisses

Pendant ce temps

Pendant que nos héros se retrouvent en mauvaise posture, on retourne sur le campement de ces derniers et on fait la rencontre de Léthaline et Katar (ou appelé Monsieur Kaka par Léthaline). Ce duo est à la poursuite de nos héros pour s’emparer des Dofus. Léthaline tente de faire des avances à Monsieur Kaka grâce à son physique, mais celui-ci n’est absolument pas intéressé par sa personne. Il la trouve répugnante, surtout lorsqu’elle mange. On fera également une halte dans la région de Brâkmar et nous serons en compagnie du grand Cornu Mollu afin de motiver les habitants de sa cité. Un fléau les accable, “le manque de respect”, ce qui entraîne la mort de ses habitants.

Retournons à nos héros

Alors que nos héros sont dans une situation plutôt compliquée, ils vont être sauvés grâce à leurs vomissements. Ils auront même droit à une histoire concernant le Mulou qu’ils ont dévoré quelques heures avant. Ils comprendront ainsi qu’en réalité, ils ont sauvé les humains-loups de l’emprise de Crestus.

Lire aussi notre article : DOGGYBAGS ONE-SHOT : DIRTY OLD GLORY

Quelques références des années 80-90

Dans ce tome 11 de Dofus, nous trouverons de nombreuses références, comme sur la page 26 avec Vil Smisse qui a des fantômes en forme de Pac-Man autour de sa tête. Ou encore la page 86, avec 3 références dans la même case : Le docteur Robotnik, Eddie de Brutal Legends et Vin Diesel avec ses lunettes comme dans le film Pitch Black. Du condensé des années 80-90. Sans oublier Coyote sur la page 237, première case, et dans le dernier chapitre au moment des wagons avec la référence au jeu télévisé Hugo Délire. Tous ces clins d’œil font remonter des souvenirs (eh oui, enfant des années fin 80) qui font plaisir.

Mon avis

Novice dans l’univers de Dofus, je n’ai pas eu trop de difficulté à entrer dans l’univers. Il y a eu quelques moments où je n’ai pas compris qui était qui mais grâce aux pages d’explications en début de tome cela m’a aidé.

En revanche, débarquant dans ce double tome 11 directement, je n’ai pas su comment l’équipe s’est formée et rencontrée. Concernant les dessins, ils sont simples mais expressifs, instaurant une ambiance manga comic. Quand on ne connaît pas trop la licence, on peut être surpris par le ton employé dans les bulles. Je me suis surprise à rire à quelques-unes. Pour ma part, je ne connaissais Dofus qu’en version jeu vidéo et encore que de nom. Ce fût donc une totale découverte. Et ce n’était pas désagréable à lire, juste déstabilisant de commencer par le tome 11.

4ème de couverture
Pour conclure…

Si vous voulez découvrir cet univers, commencez par le Double Tome 1, cela évitera la frustration, car vous aurez de quoi lire. Vous pouvez le trouver à un prix abordable, soit 9.95€. Donc si vous aimez les jeux de rôle ou que vous voulez découvrir cette licence, avec en plus des références aux années 80-90, vous pouvez y aller.

Dans le même genre

Laisser un commentaire