Articles a la une

Derniers commentaires
test

Dead Cells

Dead Cells est un jeu d’aventure disponible sur PC, PlayStation 4, Nintendo Switch et Xbox One. Le titre est développé et édité par Motion-Twin.

Bienvenue en enfer

Vous débuterez toujours de la même manière, en prenant possession du corps d’un paladin. Votre but sera de fuir ce château labyrinthique abritant de multiples monstres. Leur mort vous octroiera des cellules, utile pour améliorer votre matériel. « Dead Cells » mettra vos nerfs à rudes épreuves, car chaque action est punitive et demande à réflexion. Vous allez mourir une paire de fois afin d’apprendre les différents patterns utiles à votre réussite. Là où l’expérience prend un malin plaisir à vous faire souffrir, c’est qu’il n’existe pas de points de passage permettant de sauvegarder ou soigner votre personnage. Il faudra donc faire au mieux avec les objets trouvés et si votre barre de vie est vide, c’est la mort définitive et vous devrez recommencer du début. Il faudra donc apprendre à combattre les ennemis et jouer avec réflexion pour atteindre la sortie de cet enfer. Tout naturellement, les niveaux changent à chaque partie, vous ne pourrez pas retenir la carte du jeu afin que cela soit plus simple.

Votre personnage possède deux armes principales et pleins d’objets de jet afin de combattre les ennemis. Une aide précieuse est aussi dans les mouvements de votre personnage, car ce dernier peut faire un double saut, une roulade ainsi qu’une esquive, cela peut être utilisé pour survivre plus longtemps. Il est à noter que toutes les armes sont « bonnes », il faut juste trouver celle qui vous correspond le mieux en sachant que vous ne pouvez en équiper que deux dans vos slots d’armes principales. Vous pourrez donc vous retrouver avec une épée + un bouclier, ou deux arcs et bien d’autres combinaisons. Le jeu est assez facile à comprendre, il ne sera donc pas utile que vous lisiez de longs textes explicatifs servant de tutoriel. La plupart des explications sont indiquées sur le mur par un petit message.

Survivre au dédale

Le labyrinthe dans lequel vous êtes enfermé est constitué d’énormément de salles et donc d’énormément de pièges qui seront là pour tuer votre personnage. Les ennemis quant à eux sont assez simples à vaincre au début, mais par la suite, il faudra faire preuve de dextérité afin de venir à bout des autres. Sachez qu’en cours de partie, un monstre dit élite peut apparaître afin d’offrir un challenge au joueur, mais aussi de jolis talismans en cas de victoire. Ce sont des ennemis améliorés donc plus résistants et plus puissants qui viendront freiner l’avancée du joueur et la plupart du temps le tuer, mais cela en vaut le coup.

Bien que la mort soit définitive pour votre personnage, ce qui signifie la perte de votre équipement et inventaire, sachez que les capacités spéciales restent. Le jeu est un metroidvania et donc plusieurs chemins s’offrent à vous selon les capacités disponibles. L’or, la monnaie principale de « Dead Cells » est utile pour ouvrir les portes dorées, mais aussi pour acheter de nouvelles armes au marchand. Une partie de cet or peut être sauvegardé en cas de mort grâce à une aptitude passive. Le jeu est difficile aux premiers abords, mais au fil des parties, vous apprendrez les patterns, les capacités utiles et pleines d’autres choses qui seront utiles à votre survie. Entre les mondes, le joueur est invité à utiliser l’intégralité de ses cellules afin d’acquérir de l’équipement plus performant. Il peut également choisir une mutation qui lui donnera un bonus.

Apprendre au fur et à mesure

« Dead Cells » met les nerfs à rudes épreuves, mais on apprend au fur et à mesure de nos parties. Une fois familiarisé avec le jeu et son bestiaire, il est temps d’optimiser notre façon de jouer afin d’avancer le plus loin possible, pourquoi ne pas utiliser de l’huile pour enflammer notre épée et ainsi faire plus de dégâts ? Un code couleur est présent dans le jeu pour aider le joueur à optimiser son équipement et l’aider à avancer plus efficacement. La brutalité (rouge), la tactique (violet) et la survie (vert) sont des attributs qu’il ne faudra pas prendre à la légère pour acquérir des bonus intéressants.

En conclusion, « Dead Cells » est un jeu intéressant si l’on aime les jeux du genre. Avec de multiples inspirations, le joueur est plongé dans une aventure où chaque décision peut être mortelle. La persévérance est le maître-mot de la manière dont il faut aborder le jeu. Si la mort ne vous fait pas peur et que vous n’être pas du genre à vous énerver facilement, « Dead Cells » vous plongera dans une aventure douloureuse, mais intense.

Les notes de la redaction
Les points positifs
  • Maniabilité aux petits oignons
  • Plusieurs build possibles
  • Game design au top
Les points negatifs
  • Frustrant parfois

2 reponses à “Dead Cells

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *