Contro Natura

Contro Natura est un comics bien particulier, mais avec un sujet vraiment passionnant. Il a été très dur pour moi de coucher sur le papier l’ensemble de mes sentiments face à ce comics. Il faut aller plus loin que la 4e de couverture ici. J’espère pouvoir vous livrer un avis qui vous donnera envie d’ouvrir ce comics très cochon !

Contro Natura

Synopsis

Une loi est faite pour être transgressée… Dans un monde peuplé d’animaux anthropomorphes, la loi n’admet que l’union d’individus de même race. Les transgresseurs sont sanctionnés et emprisonnés, accusés d’être  » Contre nature « . Leslie, elle, est un cochon simple qui aime les sushis et la musique, forcée de faire un travail qu’elle déteste pour survivre. Cette jeune femme de vingt-cinq ans vit avec Trish, sa meilleure amie, rêvant, comme tous les gens de leur âge, d’une vie de femme mariée.

Un comics cochon

Notre histoire débute avec Leslie, une cochonne de 25 ans qui ni mari et enfant. Dans la société, il est mal vu, mais il est surtout difficile de survivre en étant célibataire. On est taxé au maximum et la société met une grosse pression pour se marier et faire des bébés. Attention, là aussi il y a des règles, il faut les faire avec le bon animal et surtout de la même race et du sexe opposé.

Mais voilà, tout se complique pour Leslie, car elle ne rêve pas d’un cochon, mais d’un mystérieux loup blanc qui occupe ses rêves très coquins ! L’État a mis en place un programme pour vous trouver l‘âme sœur, mais Leslie ne veut pas du tout y participer, pourtant pas le choix : à 25 ans, on y est obligé !

Contro Natura

On ne va pas tout vous raconter !

Je m’arrête là dans les détails de l’histoire, car Contro Natura est un comics qui change. J’aimerais beaucoup les one shot. Le scénario commence très fort dans les deux premiers chapitres. Au troisième, celle-ci prend un tournant inattendu pour la plupart des lecteurs. On s’éloigne un peu du thème des deux premiers chapitres, mais l’histoire reste intense jusqu’à la fin de l’œuvre. Vous l’aurez compris, elle ne tourne pas qu’exclusivement autour du célibat et de notre programme pour trouver l’âme sœur, même si je suis un peu déçue que le sujet ne soit pas exploité à fond, mais en fin de compte, j’aime aussi l’histoire telle qu’elle est.

J’ai beaucoup aimé les personnages dans Contro Natura, même si l’on peut les trouver too much. Vu que l’on est sur un récit court, cela fonctionne à merveille. J’ai vraiment adoré Leslie qui a une vie assez mouvementée et un caractère de cochon (oui, j’ai résisté jusque-là pour faire la blague) !

Question dessin, alors là, je suis ultra fan de Mirka Andolfo. C’est vraiment magnifique, les personnages sont expressifs et les décors sont splendides. On est à fond dans l’histoire. Un superbe travail qui vous fera encore plus accrocher à l’histoire.

Contro Natura

Mon avis sur Contro Natura

J’ai vraiment beaucoup aimé Contro Natura. Dans l’ensemble, c’est un comics qui apporte une histoire classique avec un scénario et des dessins qui nous tiennent en haleine tout au long de l’histoire. On ne s’ennuie jamais, on n’a même pas envie de fermer le tome pour faire une pause dans l’histoire. Il manque peut-être un peu de développement pour les personnages secondaires, mais comme nous sommes sur un tome unique, on ne peut pas tout avoir.

Contro Natura
Pour conclure…

Un comics à avoir dans sa bibliothèque si l’on aime les histoires originales !

Dans le même genre

Laisser un commentaire