Call of Cthulhu

Call of Cthulhu est un jeu d’infiltration et un survival horror. Il a été développé par Cyanide Studio et édité par Focus home interactive. Le jeu est sorti le 30 octobre 2018 sur PS4, Xbox One ainsi que Windows. Par la suite, le jeu est sorti sur Nintendo Switch le 8 octobre 2019.

Histoire

Vous avez l’âme d’un détective ? Call of Cthulhu est fait pour vous !

Incarnez Edward Pierce, un détective un chouia alcoolique. Malgré tout, il se fait rapidement contacter par un père lui demandant d’enquêter sur la mort de sa fille, de son gendre et de son petit-fils, tous trois tués lors d’un incendie qui a ravagé leur domicile familial. Pour l’homme, l’incendie est tout sauf un accident, c’est donc à Edward de résoudre l’énigme et, très vite, celui-ci va se rendre compte que son client n’avait pas tout à fait tort.

Gameplay

“Entrer dans la folie”, voilà une phrase que vous risquez de lire plus d’une fois !

Dès le début du jeu, vous incarnez Edward Pierce qui est au beau milieu d’un rêve ou plutôt un cauchemar… L’ambiance est lancée et cela dès les premières minutes du jeu !

Call of Cthulhu : Prenez part à l'enquête d'un père à la recherche de réponses sur le meurtre de sa fille... L'enquête s'avère être plus compliqué que prévu.

Après un cauchemar terrifiant, notre héros se réveille dans son bureau. L’un de vos premiers choix ? Boire ou ne pas boire. Edward étant un ancien alcoolique, il vous faudra écouter votre envie ou la voix de la sagesse.

Régulièrement, vous aurez des choix à faire tout au long du jeu, des choix qui auront certaines incidences… Le système reprend celui de Tell me Why où une simple décision pourra avoir de lourdes conséquences sur le futur.  Ferez-vous le bon choix ?

Retrouvez notre article sur Tell me Why

Dès le début du jeu, il vous faudra répartir vos points de personnage qui vous permettront d’améliorer les scores de vos compétences. Celles-ci se divisent en 7 catégories :

Comme vous pouvez le voir à travers la photo, les compétences auront plusieurs niveaux et ce jusqu’à 5. Pour les augmenter, il vous faudra dépenser des PP (points de personnage) que vous gagnerez tout au long de votre aventure, sachant qu’au début du jeu vous en disposez de 8 à dépenser.

Très vite, les choses sérieuses commencent. Après votre choix sur vos compétences, vous faites la rencontre de Stephen Webster, qui vient à vous pour une enquête concernant la mort de sa fille ainsi que de sa famille. Pour lui, c’est une certitude : sa fille, Sarah, accusée d’être folle et d’avoir provoqué un accident, n’a pas tué son mari ainsi que son fils. Pour le père de famille, tout cela n’est qu’une entourloupe pour cacher un lourd secret… Après une brève discussion, Edward prend la décision de suivre l’enquête…  Direction Darkwater !

Vous allez donc devoir mener votre propre enquête pour découvrir si oui ou non Sarah a commis le meurtre de sa famille. Call of Cthulhu est un jeu d’enquête comme ceux que l’on a l’habitude de voir. Il vous faudra résoudre plusieurs énigmes pour arriver au terme de votre investigation, chacune d’elles se réalisant en différentes étapes : la recherche d’objets (qui vous serviront également à en apprendre plus sur ce qui vous entoure) et la récolte d’informations auprès des habitants qui ne seront pas tous accueillants face à un inconnu…

Du gore mais à petite dose.

Petit à petit, Edward fera son enquête au travers des indices, il pourra également à certains moments passer en “phase de reconstruction”. Cette dernière vous permet de revivre une scène et vous aidera à avancer.

Durant celle-ci, il pourra mettre en œuvre ses capacités. Bon, ne vous attendez pas à quelque chose d’extraordinaire, la phase en question s’avère assez simple. Il vous faudra uniquement entrer en interaction avec des objets qui seront très faciles à voir étant donné que la zone a une limite : pas besoin de courir bien loin pour clôturer la phase.

Mais que serait un jeu d’enquêtes sans infiltration ? Ne vous inquiétez pas, celles-ci sont bien présentes tout au long du jeu. Cependant, sachez qu’elles restent assez décevantes. L’IA du jeu s’avère être capricieuse, on jongle entre un humain qui est totalement sourd et ne voit rien et un autre qui s’alarmera au moindre pet d’une mouche… Bon, il est vrai que certaines phases d’infiltration s’avèrent beaucoup plus compliquées, notamment celles en présence de créatures, mais je vous laisse découvrir celles-ci par vous-même, mon seul conseil étant : ne respirez pas et fermez les yeux, car ses phases risquent de vous rendre fous !

Dans Call of Cthulhu, il n’y a pas que des humains qui veulent votre peau…

Tout au long du jeu, il vous sera également possible de collecter des dossiers. La plupart seront là pour avancer dans votre enquête tandis que d’autres ne seront que de brefs renseignements secondaires.

Points noirs du jeu

Passons au mauvais côté, car oui malheureusement il y’en a !

Les graphismes du jeu sont plutôt mauvais. Effectivement, je n’ai vraiment pas eu l’impression de jouer à un jeu datant de 2018, les graphismes étaient assez datés même si finalement cela apportait une ambiance très particulière au titre, renforçant le côté “horreur”, avec une brume présente très régulièrement pour un aspect “sombre”. J’ai également eu le droit à différents bugs, rien de bien gênant en soi mais présents tout de même.

Les graphismes ne sont pas l’atout du jeu…

Passons au niveau du gameplay, je trouve celui-ci relativement simple, sans grande difficulté. Si vous avez l’habitude des jeux d’infiltration, celui-ci ne vous posera pas de problème d’autant plus que l’IA du jeu a tendance à ne pas voir ni entendre grande chose… Ce qui facilite grandement la tâche. Les énigmes ne sont pas très poussées à mon goût, la recherche des objets s’avère être assez simple… Autant se le dire, Call of Cthulhu ne vous posera pas d’énormes problèmes.

Pour conclure…

Fan des jeux d’enquêtes et des survivals horror, Call of Cthulhu était une évidence pour moi. Malgré des graphismes qui laissent à désirer, l’envie d’en découvrir plus sur ce titre était présente. Dès le début du jeu, nous sommes plongés dans une atmosphère assez particulière, une ambiance que j’ai très rapidement appréciée. Les situations sont pesantes, les personnages sont grossiers, l’environnement sonore est également en accord avec le visuel. L’histoire n’est certainement pas la meilleure mais cependant elle vaut quand même la peine d’être suivie. Si vous souhaitez vous lancer dans Call of Cthulhu, il vous faudra tout de même mettre ses quelques défauts de côté pour pouvoir vous plonger dans l’aventure car celle-ci vaut le détour ! Je vous recommande donc ce jeu sans vous attendre à avoir un des meilleurs survival horror, mais après tout j’ai tout de même apprécié l’expérience.

La  note  de la  rédaction

4/5

Les notes de la rédaction

Les points positifs

Une histoire bien écrite

Des situations parfois oppressantes

Une très bonne ambiance

Les points négatifs

Des graphismes qui laissent à désirer

Système d’enquêtes bien trop simple

Chargements assez long

Une IA qui s’avère être capricieuse par moment.

Dans le même genre

Laisser un commentaire