Articles a la une

Derniers commentaires
test

Mon retour sur FFXIV – Stormblood !

Vous avez pu voir quelques lives sur mon retour sur le MMO Final fantasy XIV, j’ai découvert l’ad-on StormBlood FFXIV avec vous (enfin une petite partie). Maintenant, je vous donne mon ressenti sur cette extension.

StormBlood, entrez dans l’univers asiatique de Square Enix.

Au tout départ, je n’avais pas prévu de revenir sur Final Fantasy XIV, car j’avais eu une petite absence de deux mois. Et là, impossible de remonter au niveau de jeu où j’étais. On avait donc un peu abandonné devant la tache de farming annoncé ! Cela n’empêche que je suis activement les news du jeu. Il se trouve que FFXIV sort toujours ses extensions en juin, juste avant les vacances d’été. Pour nous, l’été ce n’est pas de MMO, car on farme la plage et la détente en extérieur. Je suis plutôt MMO en période de froid et de reprise de travail. Oui, promis, j’ai une vie IRL aussi.

Nous n’avons donc pas résisté plus de deux mois avant de nous procurer l’extension, car qui dit extension dit reset de tout. Eh oui, on peut repartir avec un stuff tout nouveau sans trop d’écart avec l’ensemble de la communauté. On part à l’assaut de StormBlood FFXIV.

Une découverte étrange

On se replonge dans l’univers avec pour mission, ici, sauver Ala Mhigo. On part avec l’ensemble de nos amis dans un voyage vers l’orient. Nous avons longuement entendu parler de cette ville depuis le début du jeu, on va enfin découvrir tout cet univers qui est aux mains de l’Empire de Garlemald depuis vingt-cinq ans. On suit l’histoire à travers une seule voix et on se laisse embarquer dans l’univers. J’ai totalement adhéré à cette histoire et j’ai eu beaucoup plus de plaisir à suivre la quête, même si celle-ci va évoluer encore et encore avec les futurs patchs.

Que rajoute StormBlood ?

En plus d’un super continent et une nouvelle histoire, nous pouvons enfin nager. Pour le moment, aucun combat n’est présent dans cet univers, mais c’est déjà une victoire de canard de pouvoir se balader dans les fonds marins. Nous n’allons pas nous plaindre, je n’ai pas encore pu exploiter vraiment ce point. Peut-être qu’à la longue, je ne plongerai plus dans le fond marin à part pour faire de la récolte.

Je n’ai pas encore eu le temps de vraiment m’attaquer au métier, moi qui suis ultra fan de crafting, il me tarde de pouvoir vous donner des guides à jour pour vous éclater dedans. Il y a eu aussi l’ajout de deux classes, à savoir le Mage rouge et le Samouraï. Comme vous avez pu le voir, je suis une pure healeuse, je n’ai donc aucun retour sauf que je veux la tenue de Lyse ! Elle est trop belle.

Après un passage d’un nombre incalculable de quêtes fast food… mais bon, on n’y n’échapperait jamais dans aucun MMO, il est vrai que l’on est en train de sauver le monde, pourquoi je ne sauverais pas les brebis de notre agriculteur ! Il faut que je rende tout le monde heureux !

Les petits plus qui m’ont plu !

J’ai beaucoup apprécié de ne pas devoir farmer des donjons ou aléa, comme dans les précédentes versions pour avoir accès aux quêtes. En effet, avec le nombre important de quêtes secondaires, nous arrivons à notre quota ! C’est pour moi une libération et un soulagement, beaucoup moins de farm à faire.

Le changement de certains systèmes en jeu est une libération pour les joueurs casu ou les nouveaux arrivants. Il est des fois un peu pénible de se dire « je dois faire 450 heures de jeux pour rejoindre mes potes » !

La musique n’est pas non plus en reste, juste un peu déçue du changement de bruitage lorsque l’on prend une quête, cela m’a un peu déstabilisée au départ, mais on s’y fait.

Un mot pour la fin

Pour moi, cela est une extension réussie. Le cadre est immersif, on se plonge en plein dans l’univers asiatique. C’est un monde que j’apprécie beaucoup. On attend avec impatience le reste des patchs, surtout celui qui vient en octobre où je pourrai enfin jouer avec Zaphira, même si on n’est pas sur le même serveur ! Ce qui vous promet des heures de fou rire et de fail !

Je vais devoir encore un peu farmer pour récupérer du stuff, mais aussi monter mes métiers et mes récolteurs ! Beaucoup d’heures de jeu en prévision pour cet hiver sur FFXIV.

Les notes de la redaction
Les points positifs
  • La quete épopée
  • Des nouveautés de cosmetique et de donjon
  • Les classes de mage rouge et samouraï
  • Une OST que j’adore
Les points negatifs
  • Pas assez de tenues asiatiques pour le moment
  • Beaucoup de quêtes fast food
  • La nage pas assez exploité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *